Gary Tordjman l’a compris, pour réussir il faut se démarquer. Ce très jeune chef d’entreprise a une conception novatrice de la vente immobilière en 2016. Avec son agence, il offre des services attrayants et même parfois surprenants pour répondre à la demande d’une clientèle toujours plus exigeante.

Il veut se différencier

Perpendiculaire au quai des Bergues, une devanture moderne à l’enseigne qui porte le nom de l’agence Rousseau N°5. A l’intérieur, tout y est blanc et très épuré. La décoration est minimaliste et détonante. Elle donne envie de s’installer « Nous essayons d’être le plus proche possible de notre clientèle et de lui apporter un service sur-mesure. Peu importe son budget, notre fonctionnement est toujours le même », explique Gary Tordjman. Quand on l’écoute parler, Gary Tordjman semble un expert dans le métier et pourtant à la base, ce jeune homme de 29 ans n’est pas prédestiné à se lancer dans l’immobilier. Dans un premier temps, il suit des études de médecine mais très vite il réalise que la fibre commerciale l’intéresse. Quand, il a l’opportunité d’intégrer une importante agence immobilière à Genève, il veut réussir et se donne les moyens de devenir un excellent vendeur. Pour se perfectionner dans le domaine, il suit des cours du soir et réussit ses examens. Un jour, il entend parler d’un local disponible rue Jean-Jacques Rousseau. L’endroit lui plaît et il décide de monter sa propre agence. Sachant qu’à Genève, elles sont nombreuses, il imagine un concept qui ne ressemble pas aux autres. « Nous voulons créer une marque et pas seulement une agence » développe le jeune chef d’entreprise.

Miser sur les nouvelles technologies

Avec l’aide de son beau-père, Oury Ymar, qui dirige Tridex Elite SA et dont l’activité est la promotion immobilière, Gary développe son activité et propose des biens à la vente qu’ils soient résidentiels ou commerciaux ainsi que les services d’un architecte. Les programmes neufs de la société Tridex Elite SA sont disponibles. Gary Tordjman a dans l’idée de réunir plusieurs activités, de pouvoir répondre à toutes les demandes des clients dans un seul et même espace et dès le départ, ça fonctionne ! Mais ce garçon voulant constamment améliorer son business a un nouvel instrument de travail. Il s’agit d’un casque permettant de se projeter à 360° dans une maison ou un appartement pas encore construit. Grâce à la technique de la « réalité virtuelle augmentée », on peut se tourner, avancer et observer tous les détails sous différents angles. « Nous avons travaillé avec l’agence carougeoise Kenzan et le résultat est bluffant. Cela permet aux futurs acheteurs de s’imaginer dans leur lieu d’habitation et de choisir les finitions telles que le parquet ou la couleur des murs » détaille Gary Tordjman qui ne manque pas d’inspiration. www.rousseau5.ch

Recommandez