Jeunes et plein d’ambition Antoine Lavialle et Adrien Lamaj se sont lancés dans un projet entrepreneurial à l’été 2015. Ils ont créé leur société SwissTranslate, une agence de traduction et d’interprétation made in Switzerland.

Détermination et réussite

« L’envie de créer ma société a toujours existé. C’est la combinaison entre mes compétences et le projet avec Antoine qui m’a permis de me lancer », raconte Adrien Lamaj, l’un des fondateurs de SwissTranslate. De son côté, Antoine Lavialle, a déjà eu l’opportunité de créer son entreprise. Le diplôme en poche et quelques expériences professionnelles pour se former, le jeune homme fonde un restaurant. « Dès la fin de mes études, je voulais créer ma société, j’ai toujours eu la mentalité d’un entrepreneur», explique le chef d’entreprise. À peine 30 ans et déjà les deux amis regorgent d’idées. Leur amitié sur les bancs du lycée a perduré et aujourd’hui leur apprentissage commun a donné naissance à leur propre entreprise. Désireux de s’associer, il fonde en 2015 SwissTranslate, une agence de traduction et d’interprétation Suisse. Motivés et déterminés dans leur projet, les entrepreneurs ont la soif de réussir. « Me lever tôt et terminer tard ne me fait pas peur », confie Adrien Lamaj. Adrien et Antoine sont conscients des risques qu’ils apprivoisent mais cette complicité et leur confiance mutuelle les conduit vers une même envie : celle de réussir. Cette aventure entrepreneuriale entre deux amis est parfois un peu décriée «  Souvent les gens nous disent de faire attention, que c’est encore plus important qu’un mariage, mais il faut avoir confiance à la relation et envers son partenaire. Quand on se marie, on ne se dit pas que l’on va divorcer demain, alors nous avançons et on construit », souligne Adrien Lamaj. Chaque fondateur à un rôle bien défini, Adrien est en charge du développement commercial, Antoine est responsable de la qualité et des process.

De nouveaux projets

La toute jeune entreprise est en pleine croissance. Depuis sa création les deux fondateurs ont recruté une dizaine de collaborateurs et travaillent avec un réseau de 600 traducteurs à travers la Suisse et l’Europe. « Aujourd’hui on cherche toujours à améliorer. On développe par exemple une plateforme clients pour mettre en ligne les documents. On essaie sans cesse d’innover dans un secteur où la traduction peut parfois paraître, pour certain, un peu poussiéreuse. Nous voulons apporter de la fraîcheur dans ce domaine », commente Antoine Lavialle. Enthousiasmes, les deux jeunes hommes surmontent les embûches grâce aux objectifs qu’ils se fixent. « Être chef d’entreprise c’est savoir gérer des problèmes toute la journée, plus ou moins graves et plus ou moins prioritaires », affirme Antoine Lavialle. Très vite les fondateurs souhaitent diversifier leur offre. Ils travaillent actuellement sur différents projets. D’ici le début de l’année prochaine, ils vont proposer des services de coaching, formation et recrutement pour les managers. Passionnés et créatifs, Adrien Lamaj et Antoine Lavialle ont encore beaucoup d’inspiration et assument pleinement leur casquette de jeunes entrepreneurs. www.swisstranslate.ch

Recommandez